• Du 18 mars 2015 au 22 mars 2015
    Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines

Sylvain DOREL, chercheur au MIP, faisait partie du staff de l'équipe de France lors de cet évènement. Le but était de récolter un certain nombre de données (notamment de puissance produite lors des épreuves de sprint) sur nos meilleurs athlètes français, en condition de compétition de très haut niveau et également de fournir de l'expertise aux entraineurs de l'équipe de France. Une très belle réussite sportive pour les sprinters de l'équipe de France (Baugé, Sireau, Pervis, d'Almeida et Lafargue ; photos ci-jointes) mais également beaucoup d'informations intéressantes recueillies tout au long de cette semaine. Ce travail va être rapidement réinvesti dans le cadre du suivi scientifique mis en place en vue des JO de Rio 2016 auprès des deux entraineurs nationaux (Laurent Gané et Franck Durivaux), du préparateur physique (Arnaud Hays) et des athlètes; tout cela sous la coordination du DTN (Vincent Jacquet) et du manager général du haut-niveau et de la performance à la FFC (Emmanuel Brunet).
Ces athlètes seront à nouveau sollicités au mois de juin pour passer en tant que sujets sur les expérimentations en collaboration avec l'INSEP, débutées en janvier dernier.