• Le 31 mars 2015

Le contrat d'Aurélien a pris fin le 31 mars 2015. Nous tenions à remercier vivement Aurélien pour sa contribution au projet ANOPACy. Son travail a notamment permis d'avancer considérablement sur la détection des dommages musculaires (cf. étude 4).